Soirée GDG Finistère du 15 mars : Et si on codait un bot ? & Une app social pour Devoxx

Pour notre soirée du mois de Mars, le FinistJUG et le GDG Finistère avons le plaisir de vous proposer une soirée très pratique avec deux talks basés sur du live coding.

LE PROGRAMME DE LA SOIRÉE

Et si on codait un bot ?

Depuis 2016, on entend parler des assistants conversationnels partout. Et pourtant ils ne font qu’arriver. Messenger, Slack, Assistant, Alexa, … Toutes ces plateformes appâtent et retiennent vos utilisateurs.

Comment pouvez vous donc profiter du temps passé sur ces outils pour développer votre audience et fournir des services simples et innovants ?

En sortant de cette session, vous aurez toutes les clefs en mains pour développer l’agent conversationnel qui transformera la vie de vos utilisateurs.

Stéphane Castrec est développeur à l’innovation du Crédit Mutuel Arkéa pour allier le meilleur de l’usage et de la technologie au service de nos clients. 

Une appli social pour Devoxx

En Octobre dernier j’ai refait le site web de Devoxx Belgique sous la forme d’une Progressive Web App, pour montrer les possibilités de la technologie. Et suite à ce projet les organisateurs de Devoxx m’ont posé un challenge : faire une application permettant aux sponsors et si possible au public de Devoxx de faire de la prise de contact en scannant le badge d’autres assistants à la conférence. 

Le front de l’application devait être full PWA, fonctionnant sur Chrone, Firefox, Edge et Safari, sur ordinateur, smartphone et tablette. Bien entendu, avec un mode offline et accès direct à l’appareil photo pour le scan de badges (y compris sur iOS). Le tout s’appuyant sur un back en Play Framework de Devoxx pour les profiles et sur un Warp10 pour l’historisation.

Dans cette séance je vais vous live coder la version minimale de cette appli front, avec le scan de badges, la liste de contacts, les détails de chaque contact et le mode offline. Le tout en utilisant la puissance des composants web (what else?).

Malgré ce que son accent espagnol bien prononcé peut suggérer, Horacio Gonzalez est arrivé en France il y a une quinzaine d’années déjà. Passionné d’informatique, dans laquelle il est tombé depuis tout petit, il a découvert Java en 1997 et depuis il n’a pas arrêté de bosser autour.

Après quelques années comme architecte technique au Crédit Mutuel Arkea, Horacio travaille actuellement à Cityzen Data, entreprise spécialisée dans la collecte, stockage et traitement de données des capteurs. Il est aussi leader et cofondateur du GDG Finistère et du FinistJUG (le JUG français le plus proche de la Silicon Valley !) et il a été nommé Google Developer Expert en technologies web.

INFORMATIONS PRATIQUES

La soirée se passera donc le mercredi 15 mars à partir de 18h30 dans les nouveaux locaux de La Cantine Brest, aux Ateliers des Capucins (25 Rue de Pontaniou, juste à la sortie de Téléphérique côté Rive Droite). 

Important : Si vous arrivez après 19h, allez au p.c. sécurité des Capucins et dites que vous venez au JUG.

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

LE TIRAGE AU SORT ?

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Et comme la dernière fois nous n’avons pas eu de tirage, nous vous proposons un tirage double pour cette soirée, deux licences seront mises en jeu.

Préparation au Startup Weekend Brest 2017 : Bootcamp Ionic 2

Dans le cadre de la préparation de l’édition 2017 du Startup Weekend Brest, la Cantine Numérique Brestoise, le GDG Finistère et le FinistJUG proposent une séance d’initiation à la création d’applications mobiles avec Ionic.

Ca fait des mois (ou des années !) que vous voulez vous mettre au développement Android et/ou iOS. Vous avez regardé la doc, vous avez même téléchargé le SDK, vous avez peut-être même fait un HelloWorld, vous vous êtes dit que ça a l’air facile… mais vous n’êtes jamais allé jusqu’à développer une application avec. Manque de temps, plein d’autres choses à faire, manque de motivation pour démarrer. Car il faut reconnaître que se mettre au développement sur une nouvelle plate-forme tout seul dans son coin n’est pas évident, surtout quand la vraie vie s’en mêle.

Alors pourquoi pas vous réserver une journée pour franchir le cap et vous mettre pour de vrai au développement sur Android ou iOS ?

Ce Bootcamp Ionic est l’opportunité pour le faire. Vous arrivez le matin équipés d’un ordinateur portable, avec votre environnement de dévelopment de choix (Eclipse, IntelliJ, WebStorm, SublimeText, vi ou même Notepad++) et un NodeJS pré-installé et vous partirez en fin d’après-midi en ayant développé une petite application mobile qui tournera sur Android, iOS et tout navigateur web, et plus important encore, en ayant intégré les principes basiques du développement sur Ionic.

Ionic est un énorme pas en avant dans le développement d’applications mobiles hybrides. S’appuyant sur AngularJS, les développeurs peuvent profiter de toute la richesse et les possibilités de l’écosystème Angular pour construire rapidement des applications hybrides performantes. En utilisant Apache Cordova/Phonegap, ses applications peuvent être livrées comme des applications natives Android ou iOS, envoyés à Google Play/iTunes.

Ionic Framework est décrit par certains comme étant le Twitter Bootstrap du mobile : rapide à apprendre, agréable à utiliser, permettant d’obtenir rapidement des résultats jolis.

Dans ce bootcamp nous allons travailler avec la dernière mouture d’Ionic, Ionic 2, qui se base sur Angular 2. Si vous ne connaissez pas Angular 2, ne vous inquiétez pas, les concepts nécessaires seront introduits en début de séance, et ensuite vous verrez à fur et à mesure les bases lors du déroulement du bootcamp.

Le Bootcamp Ionic est une introduction accélérée et pratique au développement d’applications mobiles hybrides. Vous allez apprendre, vous allez mettre les mains dans le cambouis, vous allez coder, vous allez enfin cocher la case Apprendre à coder des applications mobiles dans votre ToDo-list.

En terme de prérequis, on supposera une connaissance basique du développement web, c.a.d. des bases en HTML, CSS et JavaScript.

Les formateurs

Le Bootcamp sera animé par Stéphanie Moallic et Horacio Gonzalez

Informations pratiques

La Cantine

Le bootcamp se passera le samedi 21 janvier à La Cantine Brest, dans les locaux de The Mess (bâtiment du Télégramme, 19 rue Jean Macé, au centre ville de Brest), à partir de 9h30 et jusqu’aux alentours de 16h00.

Comme les dernières fois, nous demandons une participation de 12€ par participant, ce qui nous permettra de vous proposer du café à volonté et un repas à base de pizza et soda (un vrai repas de développeur, quoi… ). Étant donné que le nombre de places qu’on peut proposer est forcement très limité, cette participation financière nous aide aussi à garantir que les personnes inscrites viendront bien au Bootcamp.

Pour vos inscrire, vous pouvez remplir ici le formulaire, ou aller directement sur le site de l’événement sur Evenbrite.

Soirée Progressive Web App

FinistJUG

Pour notre dernière soirée avant les vacances, le GDG Finistère et le FinistJUG vos proposent de vous pencher sur les Progressive Web Apps et leur rôle comme alternative aux applications natives et/ou hybrides. Le rendez-vous se tiendra, comme d’habitude, à La Cantine Numérique de Brest, le jeudi 23 juin.

Progressive Web Apps

Applications natives, applications hybrides, site web mobiles… L’éternel débat continue, encore et toujours. Mais, et si une autre voie était possible ?

L’année dernière, lors du Chrome Dev Summit 2015, Google a présenté une nouvelle approche, combinant le meilleur du web et le meilleur des applications : les applications web progressives, ou Progressive Web Apps (PWAs), dont le principe est de combiner les fonctionnalités modernes du web pour offrir une expérience utilisateur de type application.

Introduction aux Progressive Web Apps

PWA au FinistJUG - GDG Finistère

Dans le dernier Google I/O on a pu voir comment les PWA ont passé d’être un concept à une vraie réalité, avec quelques success stories comme Air Berlin, Flipkart ou le Washington Post, et avec de l’outillage pour simplifier la création et mise à point des PWAs.

Dans cette présentation nous allons balayer les concepts derrière les PWAs : les service workers pour gérer la recuperation de ressources en arrière plan, les notifications push et le mode hors ligne, l’app shell pour un démarrage instantanée de l’application, le manifeste et les balises meta pour vous permettre d’installer l’application sur le téléphone… Nous allons aussi présenter la façon de lier ces concepts dans une PWA, et les différents outils qu’on peut trouver pour nous aider. Pour finir, nous verrons un exemple complète de PWA avec Polymer.


Malgré ce que son accent espagnol bien prononcé peut suggérer, Horacio Gonzalez est arrivé en France il y a une quinzaine d’années déjà. Passionné d’informatique, dans laquelle il est tombé depuis tout petit, il a découvert Java en 1997 et depuis il n’a pas arrêté de bosser autour.

Après quelques années comme architecte technique au Crédit Mutuel Arkea, Horacio travaille actuellement à Cityzen Data, entreprise spécialisée dans la collecte, stockage et traitement de données des capteurs. Il est aussi leader et cofondateur du GDG Finistère et du FinistJUG (le JUG français le plus proche de la Silicon Valley !) et, depuis quelques mois, il a été nommé Google Developer Expert en technologies web.

Informations pratiques

La Cantine

La soirée se passera donc le jeudi 23 juin à partir de 18h30 à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest).

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

Le tirage au sort ?

JetBrains

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Inscriptions

Les inscriptions à l’événement se font via EventBrite :

Ou dans la Google+ de l’événement.

Inscrivez-vous, propagez l’information autour de vous, encouragez vous collègues à y assister.

Préparation au Startup Weekend Brest 2016 : Bootcamp NativeScript

D’abord, laissez-moi profiter de ce premier billet de l’année pour vous souhaiter à tous une bonne et prospère année 2016, plein de bonheur et des bonnes choses (et des belles découvertes techniques !).

Pour bien commencer l’année, notre première activité va être un autre Bootcamp pour préparer le Startup Weekend Brest de la fin du mois. Et, comme promis lors de notre soirée de décembre, ce Bootcamp sera dédié à NativeScript, le framework open-source permettant de développer en JavaScript des applications natives iOS et Android dont on avait parlé à cette occasion.

Préparation au Startup Weekend Brest 2016 : Bootcamp NativeScript

Préparation au Startup Weekend Brest 2016 : Bootcamp NativeScript

Dans le cadre de la préparation de l’édition 2016 du Startup Weekend Brest, la Cantine Numérique Brestoise et le FinistJUG proposent une séance d’initiation à la création d’applications mobiles avec NativeScript.

Ca fait des mois (ou des années !) que vous voulez vous mettre au développement Android et/ou iOS. Vous avez regardé la doc, vous avez même téléchargé le SDK, vous avez peut-être même fait un HelloWorld, vous vous êtes dit que ça a l’air facile… mais vous n’êtes jamais allé jusqu’à développer une application avec. Manque de temps, plein d’autres choses à faire, manque de motivation pour démarrer. Car il faut reconnaître que se mettre au développement sur une nouvelle plate-forme tout seul dans son coin n’est pas évident, surtout quand la vraie vie s’en mêle.

Alors pourquoi pas vous réserver une journée pour franchir le cap et vous mettre pour de vrai au développement sur Android ou iOS ?

Ce Bootcamp NativeScript est l’opportunité pour le faire. Vous arrivez le matin équipés d’un ordinateur portable, avec votre environnement de development de choix (Eclipse, IntelliJ, WebStorm, SublimeText, vi ou même Notepad++) et Android Studio et/ou XCode installés et vous partirez en fin d’après-midi en ayant développé une petite application mobile qui tournera sur Android et iOS, et plus important encore, en ayant intégré les principes basiques du développement sur NativeScript.

NativeScript? Kesaco?

En mai 2015, Telerik, une entreprise bulgare spécialisée dans les outils de développement, a lancé son framework de développement d’applications mobiles natives dénommé NativeScript. NativeScript est une plateforme Open source permettant aux développeurs de concevoir des applications mobiles natives capables de fonctionner sur iOS, Android et Windows Universal, cela en n’utilisant que du JavaScript.

NativeScript apporte une bonne intégration entre JavaScript et les écosystèmes natifs iOS, Android et Windows existants. Il prend en charge les bibliothèques JavaScript ainsi que les bibliothèques natives Objective-C, Java et .NET existantes. Il ne nécessite pas non plus de connaissance des langages de programmation spécifiques aux applications iOS, Android ou Windows Phone pour réutiliser les bibliothèques associées, leurs APIs sont disponibles en JavaScript, grâce à la NativeScript Modules Layer qui permet de convertir les API des plateformes spécifiques en JavaScript natif.

En bref, vous allez développer des applications pour Android et iOS en JavaScript, ces applications tourneront une VM JavaSript dans les terminaux Android et iPhone, qui les verront comme des vraies applications natives. Le tout sans devoir s’embêter à apprendre du Java avec les subtilités d’Android ou du Swift/ObjectiveC pour iOS, en pur JavaScript. Le Bootcamp NativeScript est une introduction accélérée et pratique au développement d’applications mobiles. Vous allez apprendre, vous allez mettre les mains dans le cambouis, vous allez coder, vous allez enfin cocher la case Apprendre à coder des applications mobiles dans votre ToDo-list.

Pré-requis

En terme de connaissances, on supposera une connaissance basique du développement en JavaScript. En termes matériaux, les participants doivent amener un ordinateur portable avec:

  • Son environnement de development de choix (Eclipse, IntelliJ, WebStorm, SublimeText, vi ou même Notepad++)
  • Une version récente de Android Studio et/ou XCode, installée et opérationnelle

Si vous avez des questions ou des soucis pour l’installation des outils démandées, n’hésitez pas à nous Stéphanie Moallic et Horacio Gonzalez

Informations pratiques

La Cantine

Le Bootcamp NativeScript se passera le samedi 23 janvier à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest), à partir de 9h30 et jusqu’aux alentours de 16h30.

Comme les dernières fois, nous demandons une participation de 12€ par participant, ce qui nous permettra de vous proposer du café à volonté et un repas à base de pizza et soda (un vrai repas de développeur, quoi… 😉 ) afin de ne pas interrompe le Bootcamp pendant la pause du midi.

Comme le nombre de places qu’on peut proposer est forcement très limité, cette participation financière nous aide aussi à garantir que les personnes inscrites viendront bien au Bootcamp.

Pour vous inscrire, vous pouvez remplir ici le formulaire, ou aller directement sur le site de l’événement sur Evenbrite.

Préparation au Startup Weekend Brest 2016 : Bootcamp Ionic

Dans le cadre de la préparation de l’édition 2016 du Startup Weekend Brest, la Cantine Numérique Brestoise, le GDG Finistère et le FinistJUG proposent une séance d’initiation à la création création d’applications mobiles avec Ionic.

Ca fait des mois (ou des années !) que vous voulez vous mettre au développement Android et/ou iOS. Vous avez regardé la doc, vous avez même téléchargé le SDK, vous avez peut-être même fait un HelloWorld, vous vous êtes dit que ça a l’air facile… mais vous n’êtes jamais allé jusqu’à développer une application avec. Manque de temps, plein d’autres choses à faire, manque de motivation pour démarrer. Car il faut reconnaître que se mettre au développement sur une nouvelle plate-forme tout seul dans son coin n’est pas évident, surtout quand la vraie vie s’en mêle.

Alors pourquoi pas vous réserver une journée pour franchir le cap et vous mettre pour de vrai au développement sur Android ou iOS ?

Ce Bootcamp Ionic est l’opportunité pour le faire. Vous arrivez le matin équipés d’un ordinateur portable, avec votre environnement de dévelopment de choix (Eclipse, IntelliJ, WebStorm, SublimeText, vi ou même Notepad++) et une JVM pré-installés et vous partirez en fin d’après-midi en ayant développé une petite application mobile qui tournera sur Android, iOS et tout navigateur web, et plus important encore, en ayant intégré les principes basiques du développement sur Ionic.

Ionic est un énorme pas en avant dans le développement d’applications mobiles hybrides. S’appuyant sur AngularJS, les développeurs peuvent profiter de toute la richesse et les possibilités de l’écosystème Angular pour construire rapidement des applications hybrides performantes. En utilisant Apache Cordova/Phonegap, ses applications peuvent être livrées comme des applications natives Android ou iOS, envoyés à Google Play/iTunes.

Ionic Framework est décrit par certains comme étant le Twitter Bootstrap du mobile : rapide à apprendre, agréable à utiliser, permettant d’obtenir rapidement des résultats jolis.

Le Bootcamp Ionic est une introduction accélérée et pratique au développement d’applications mobiles hybrides. Vous allez apprendre, vous allez mettre les mains dans le cambouis, vous allez coder, vous allez enfin cocher la case Apprendre à coder des applications mobiles dans votre ToDo-list.

En terme de prérequis, on supposera une connaissance basique du développement web, c.a.d. des bases en HTML, CSS et JavaScript.

Les formateurs

Le Bootcamp sera animé par Stéphanie Moallic et Horacio Gonzalez

Informations pratiques

La Cantine

Le bootcampse passera le samedi 5 décembre à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest), à partir de 9h30 et jusqu’aux alentours de 16h30.

Comme les dernières fois, nous demandons une participation de 12€ par participant, ce qui nous permettra de vous proposer du café à volonté et un repas à base de pizza et soda (un vrai repas de développeur, quoi… 😉 ) afin de ne pas interrompe le Bootcamp pendant la pause du midi.

Comme le nombre de places qu’on peut proposer est forcement très limité, cette participation financière nous aide aussi à garantir que les personnes inscrites viendront bien au Bootcamp.

Pour vos inscrire, vous pouvez remplir ici le formulaire, ou aller directement sur le site de l’événement sur Evenbrite.

Présentation du langage Go – Mardi 2 juin 2015

GDG Finistère Gopher<

Pour notre prochain événement, le mardi 2 juin, le GDG Finistère et le FinistJUG vous proposent une soirée de présentation du langage Go. Ca se passera à la Cantine Numérique Brestoise, à partir de 18h30.

Pour cette présentation de Go nous comptons sur 3 intervenants qui nous partageront leurs expérience avec le langage :

Le programme de la soirée

1 – Introduction à Go

La soirée démarrera avec une introduction à Go par Pierre Zemb, qui en plus de nos présenter le langage, va nous raconter comme il s’est lancé sur le sujet, les obstacles qu’il a trouvé, les bons moments et les moins bons… bref, il nous expliquera les bases de Go tout en nous parlant de son utilisation dans la vraie vie du point de vue d’un jeune développeur penché DevOps.

Introduction à Go

Vous avez peut-être entendu parler du golang, ce petit langage open-source porté par Google. De nombreux produits récents comme Docker, etcd, ou encore Juju utilise ce langage. Venez le découvrir au travers de ce talk d’introduction ! Au programme, la la philosophie du langage, et du code allant du Hello World au serveur Web.

GDG Finistère Gopher

Ancien alternant au Crédit Mutuel Arkéa, Pierre Zemb est actuellement en quatrième année à l’ISEN Brest, où il s’est spécialisé en Génie Logiciel. Son projet scolaire actuel l’amène à faire du redéploiement d’applications sous conteneurs. Etudiant le jour, bidouilleur la nuit, il se passionne pour le mouvement DevOps. Il rejoindra notamment OVH pour un stage en Pologne cet été puis pour une alternance sur Brest afin de travailler sur le tout dernier produit de la firme: RunAbove.

2 – Vous voulez des APIs robustes, rapides et faciles à coder ? Utilisez Go !

La suite de la soirée sera à la charge de Horacio Gonzalez, qui nous montrera comment utiliser Go pour construire rapidement des serveurs REST fournissant des APIs robustes et performantes.

Vous voulez des APIs robustes, rapides et faciles à coder ? Utilisez Go !

Vous devez donc coder une nouvelle API, c’est ça ? Et vous vous demandez quelle technologie utiliser. D’un côté vous aimeriez rester en terrain connu, sortir votre bon vieux Spring et on ne parle pas plus, ou peut-être tester des alternatives plus légères, comme Spark Java, toute en restant dans votre JVM. De l’autre, vous avez entendu parler de ce truc de hippie, ce couple infernal de NodeJSExpressJS, mais vous avez du mal à vous dire que vous allez utiliser JavaScript côté serveur… Et si je vous donnais une alternative intéressante ?

Dans ce talk nous allons voir comment on peut utiliser le langage Go pour construire rapidement une API REST robuste et performante, comment on va pouvoir la déployer facilement et comment elle va supporter des montées en charge qui feraient pâlir d’envie la concurrence. Le tout avec un focus sur le code, en base à un vrai exemple d’utilisation.

GDG Finistère Gopher

Malgré ce que son accent espagnol bien prononcé peut suggérer, Horacio Gonzalez est arrivé en France il y a une quinzaine d’années déjà. Passionné d’informatique, dans laquelle il est tombé depuis tout petit, il a découvert Java en 1997 et depuis il n’a pas arrêté de bosser autour.

Après quelques années comme architecte technique au Crédit Mutuel Arkea, Horacio travaille actuellement à Cityzen Data, entreprise spécialisée dans la collecte, stockage et traitement de données des capteurs. Il est aussi leader et cofondateur du GDG Finistère et du FinistJUG (le JUG français le plus proche de la Silicon Valley !).

3 – De l’outillage Go pour et par des DevOps

Pour finir la soirée nous aurons le retour d’expérience de Steven Le Roux, qui nous présentera son utilisation de Go pour créer des outils destinés à des admisys-réseau.

3 – De l’outillage Go pour et par des DevOps

Même si on peut utiliser Go pour faire du développement des APIs web, là où le langage a obtenu ses lettres de noblesse est dans le cadre des outils système, de l’infrastructure. Vous avez sans doute entendu parler de Docker, mais savez vous qu’il est écrit en Go ? Le gestionnaire de paquets pour le cloud Juju ? Aussi codé en Go. Packer, outil de génération de machines multiplateformes ? Go, bien entendu…

Dans ce talk nous allons montrer comment un profil plus sysadmin-réseau-devops peut se servir de Go pour créer de l’outillage, en passant en revue des bibliothèques et des fonctionnalités qui rend le langage très séduisant pour ce type d’utilisation, le tout autour d’un vrai exemple d’application.

GDG Finistère Gopher

Steven Le Roux est ingénieur d’infrastructures à OVH. Doté d’un background réseau, il travaille notamment sur les problématiques d’infrastructures distribuées et le BigData. Il participe notamment à la conception et à l’implémentation de la solution de détection d’attaques AntiDDoS propre à OVH.

Informations pratiques

La Cantine

La soirée se passera le mardi 2 juin à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest), à partir de 18h30.

L’entrée est libre et gratuite, comme d’habitude, mais nous vous demandons de vos inscrire à l’avance pour nous aider à gérer l’aspect logistique (et l’apéro, bien entendu). Le tirage au sort de la licence IntelliJ se fera parmi les personnes inscrites, bien entendu.

Le tirage au sort ?

JetBrains

Et oui, vous le savez bien, grâce à notre partenariat avec JetBrains nous avons une licence de IntelliJ Idea à offrir pendant la soirée. IntelliJ est considéré par beaucoup de développeurs comme le meilleur éditeur Java actuel. Sa version Community est gratuite, et elle permet de voir pourquoi tant de développeurs aiment cet IDE (d’ailleurs, le nouveau éditeur Android, Android Studio est basé sur cette version Community d’IntelliJ).

Inscriptions

Les inscriptions à l’événement se font via EventBrite :

Il y a aussi un Evénement G+ sur lequel pour pouvez vous inscrire, si vous préférez ce système.

Venez nombreux, passez l’information autour de vous. Aidez-nous à que toutes les personnes potentiellement intéressées reçoivent l’information !

Préparation au Glasscamp Bank : Google Glass Bootcamp

Le Crédit Mutuel Arkea, la Cantine Numérique Brestoise, le GDG Finistère et le FinistJUG proposent une séance d’initiation à la création création d’applications pour Google Glass.

Glasscamp Bank

Vous le savez peut-être, le Crédit Mutuel Arkea et la Cantine Numérique Brestoise organisent un Glasscamp Banque le 23 et 24 mai, pour vous familiariser avec les lunettes connectées et créer de nouveaux usages mobiles pour la banque.

Et pour vous aider à mieux profiter de ce Glasscamp Bank, le  GDG Finistère et le FinistJUG  organisent une séance d’introduction à Google Glass, le jeudi 22 mai à partir de 18h30 à la Cantine.

Objectif

L’objectif de ce Bootcamp est de vous présenter les bases de la plateforme Glass, le Glass Development Kit (ensemble d’outils permettant la création d’applications pour Google Glass) et le Mirror API (pour créer des services web qui fournissent directement du contenu aux Glass).

L’idée c’est qu’à la fin de la soirée vous soyez capable de comprendre comment créer des applications pour Google Glass, et comment les tester en absence d’une vraie paire de Glass.

Prérequis

Le développement Google Glass est basé sur le développement Android. Il convient donc d’avoir une base d’Android pour pouvoir se lancer sur Google Glass.

Faute de temps, dans ce Google Glass Bootcamp nous considérons que les bases minimales d’Android sont acquises, au moins au point de pouvoir créer et exécuter une petite application Hello World.

Nous vous demandons donc d’arriver au Bootcamp avec les outils de développement Android installés et en état de marche sur votre machine. Pour cela nous vous proposons ici un petit atelier à faire soi même avant d’arriver au Bootcamp. Si vous rencontrez de soucis sur cet atelier, ou si vous êtes dans l’impossibilité de le faire, nous vous suggérons d’arriver un peu en avance au Bootcamp afin que tout soit installé avant du démarrage.

Inscriptions

Si vous êtes inscrit en tant que développeur pour le Glasscamp Bank, vous avez une place reservée pour le Google Glass Bootcamp. Si vous n’avez pas reçu une invitation, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à horacio.gonzalez@gmail.com et je vous enverrai votre invitation.

Si vous n’êtes pas inscrits en tant que développeur, l y a un petit stock de places disponibles, qui sont proposés premier arrivé, premier servi :

Dart Flight School Brest – Second Flight

Flight_School_Event_Black

La première séance du Dart Flight School Brest s’est tellement bien passé qu’on a décidé sur le champ de lui donner une suite, aujourd’hui jeudi, même heure, même heure, même public.

Objectif de ce Dart Flight School Brest – Second Flight : approfondir Angular Dart et toucher à la programmation serveur avec Dart.

Quelques photos

Voici quelques photos de la soirée de jeudi dernier, pour vos donner une idée de l’ambiance.

Encore des ressources

J’ajoute quelques ressources à ajouter à la petite liste que je vous ai déjà fourni :

Codelabs

Présentations

Problème de menus Dart Editor sur Ubuntu

  • http://www.google.com/url?q=http%3A%2F%2Flifehacker.com%2F5887462%2Fhow-to-disable-ubuntus-annoying-global-menu-bar&sa=D&sntz=1&usg=AFQjCNGVKJi-m9to9ibqKO11jV1Guc2buQ
  • http://www.google.com/url?q=http%3A%2F%2Fstackoverflow.com%2Fquestions%2F19452390%2Feclipse-menus-dont-show-up-after-upgrading-to-ubuntu-13-10&sa=D&sntz=1&usg=AFQjCNHjJ7CIIwX2Zpag4NL2zsPVOXaE0A

Formulaire de feedback

S’il vous plaît, pensez à remplir le formulaire de feedback afin de nous permettre de pouvoir continuer à organiser ce type d’événement dans les meilleures conditions.

Des ressources pour la Dart Flight School Brest

Flight_School_Event_Black

Je vous laisse ici quelques ressources pratiques pour la soirée Dart Flight School.

Pour partager mon code pendant la séance

Videos

Code

Codelabs

Références

Jeudi 13 février : Dart Flight School Brest

Flight_School_Event_Black

La version 1.0 de Dart est sortie et prête au décollage !

Pendant le mois de février, aux quatre coins du monde, des communautés de développeurs organissent des événements Dart Flight School pour aider les développeurs à démarrer avec Dart.

Venez donc découvrir Dart, le nouveau langage poussé par Google, au travers d’un tech talk suivi par un codelab où nous développerons ensembles une application Web avec Dart et Polymer.

La soirée se passera le jeudi 13 février à à La Cantine Brest, dans les locaux de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (20 rue Duquesne, au centre ville de Brest). Ca démarrera à 18h30, et ça finira vers 22h, avec un buffet sponsorisé par Google France.

Pour le codelab vous aurez besoin d’un ordinateur portable avec le SDK Dart installé. Vous pouvez télécharger le SDK Dart depuis  https://www.dartlang.org/

Le nombre de places est limité, ne tardez pas à vous inscrire sur EventBrite :